Faucheurs volontaire : rendu jugement procès patates OGM - Belgique

Dijon, le 12/02/2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Un Français, Dijonnais, condamné pour association de malfaiteurs


Le 12 févier 2013, le tribunal de Dendermonde, en Belgique, a rendu son jugement par défaut et condamné les 11 personnes, militant pour des pommes de terre non OGM, comme association de malfaiteurs.

Au pénal, le tribunal a suivi le réquisitoire du procureur nous condamnant ainsi à des peines allant de 8 mois de prison ferme à 6 mois avec sursit.

Au civil, le tribunal a réévalué les 191 000 € de dommages et intérêts réclamés par les parties civiles à 25 000 €.

Il s’agit de la criminalisation de notre participation à l’action publique et non violente du 29 mai 2011 qui visait à promouvoir une agriculture durable.

Après l’annonce, en mai 2012, de notre accusation d’association de malfaiteurs, un grand nombre de personnes issues des mouvements environnementaux et agricoles, des universitaires et des politiciens se sont déclarés «comparants volontaires » pour soutenir les 11 inculpé(e)s. De nombreuses organisations ont exprimé leur solidarité, des syndicats aux organisations paysannes, Oxfam et Greenpeace.

Le jugement d’aujourd’hui engendrera encore plus de solidarité.

L’action du 29 mai à Wetteren a été menée pour attirer l’attention sur les problèmes majeurs des OGM et les conséquences de leur introduction dans l’agriculture et la chaîne alimentaire.

Le 15 janvier dernier, nous avions avec nos avocats, quitté l’audience après le refus du juge d’écouter nos témoins et d’examiner nos preuves. Ces témoignages permettaient de souligner la nature politique de notre acte.

Le tribunal avait aussi refusé d’inclure les comparant(e)s volontaires dans le procès.

Nous nous opposerons à ce jugement absurde!

Nous demanderons un nouveau procès qui respecte les droits de la défense.



14/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres