1ère AMAP de France menacée d’expropriation
FABY

S. Forget - publié le: 23-03-2011
Sauvegarde des Olivades, 1ère AMAP de France menacée d’expropriation

Un projet de tramway ou bus à haut niveau de service (BHNS) menace les terres agricoles des Olivades (Toulon - VAR) et l’expropriation de 28 propriétaires fonciers. Le tracé établit en 1999 avait pourtant fait l’objet d’une enquête et avait été rejeté par 66% des 5200 citoyens mobilisés. Il coupe en effet le principal chemin d’accès aux Olivades. Il détériore ainsi gravement la propriété et l’exploitation des Olivades au détriment des arbres fruitiers et de dizaines d’oliviers multi centenaires. Il soustrait également une grande superficie aux cultures fruitières et maraîchères alimentant les 200 familles rassemblées en AMAP. Le projet rendrait plus difficile l’irrigation, la circulation des brouettes et tracteurs, le labourage, l’accès aux terres etc…
"Les terres agricoles ne sont pas prise en considération. Le tracé du tramway entre la Beaucaire et la gare de la Seyne sur Mer, et le futur pôle mer sur 35ha de terres agricoles sont des exemples du peu d'intérêt des décideurs vis à vis des terres nourricières. Ce n'est pas qu'un problème d'agriculteur mais cela concerne tous les citoyens. D'autres tracés alternatifs existent dont celui empruntant l'avenue Aristide Briand depuis le lieu dit Bon Rencontre jusqu'à la gare de la Seyne. Tout au long c'est une 4 voies qui peut tout à fait recevoir un transport en commun en site propre, tout de suite, sans ouvrage d'art, sans aucune expropriation.
On ne se bat pas pour le faire passer chez le voisin, au contraire. C'est un tracé plus économique et qui rend le plus de service, c'est la définition même de l'intérêt général »

Daniel Vuillon Agriculteur menacé d'expropriation.
Une ordonnance d’expropriation à été signée le 27 janvier 2011 par la communauté d’agglomération TPM (Toulon, Provence, Méditerranée) et a donné lieu à une manifestation le 13 mars dernier pour demander son annulation. Un recours en cours de cassation va être déposé. Le projet alternatif évoqué par Daniel Vuillon a été proposé en 2000 puis 2005 par les opposants au projet. Il modifie le tracé de manière à réduire les coûts, maintenir les espaces naturels et agricoles, sauvegarder les Olivades, éviter les expropriations tout en tenant compte du nombre accrus d’usagers.

Pour plus d’information vous pouvez :

Télécharger le dossier complet

Visiter le site de Colibri83 pour signer la pétition et contester le projet

Bilan de la manifestation du 13 mars 2011 dans Var matin

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres